Mesure citoyenne de la qualité de l'air

Kesako ?

Sous ce terme mystérieux se cache une opération de sciences citoyennes, qui a pour objectif la mesure de la qualité de l'air extérieur et des particules fines. Elle a été initiée à Rennes en 2016 par la maison de la consommation et de l'environnement avec le soutien de la ville de Rennes.
Plus d'info sur l'action Ambassad'air à Rennes.

Soyez un ambassadeur de l'air en pays de R'don !

Cette action essaime aujourd'hui sur le pays de Redon à l'initiative de la Mutuelle des Pays de Vilaine, avec le Conseil de développement et l'appui de l'Agence régionale de Santé.
Chaque contributeur volontaire est appelé à installer chez lui, en extérieur, un micro-capteur fixe qui transmettra automatiquement et en continu la concentration en particules fines PM2,5, l'un des principaux polluants de l'air. Composé des poussières issues des combustions, il a notamment pour origine le chauffage et la circulation automobile. Il n'est donc pas cantonné au milieu urbain ; il concerne également un territoire rural comme celui de Redon Agglomération.
Basé sur les données ouvertes, le capteur Luftdaten ("données de l'air" en bon français) a été inventé par le OK Lab Stuttgart.
Tout savoir sur le projet Luftdaten - Sensor Community.
Tout savoir sur le matos, sa fabrication et son utilisation.

Bientôt vingt premiers capteurs en service dans le pays de Redon

Un premier atelier d'assemblage des micro-capteurs s'est tenu le vendredi 31 janvier 2020, dans les locaux de la Mutuelle des Pays de Vilaine. Animé par Jacques Le Letty, chargé de mission à la Maison de la consommation et de l'environnement de Rennes, il a affiché complet ! Vingt capteurs, financés par la Mutuelle des Pays de Vilaine, ont été remis aux participant·e·s, qui les ont assemblés et ont reçu les instructions de mise en route.

image Atelier_capteur_1.jpg (0.2MB)
Le matériel et les instructions de montage
image Atelier_capteur_2.jpg (0.1MB)
Montage en cours

Il s'agira ensuite pour chacun·e des participant·e·s de l'installer chez lui ou chez elle dans un endroit à l'extérieur, alimenté par le courant et à portée de wifi. Pour le protéger de l'humidité, la solution de base proposée pour cet atelier est de le mettre dans une bouteille en plastique. Mais il n'est pas interdit de l'installer dans un contenant plus esthétique !

La carte des données, sur le site Luftaden devrait rapidement s'enrichir de points de mesures sur le pays de Redon !

Agrandir la carte

Affaire à suivre

Il est envisagé d'autres ateliers d'assemblage pour de nouveaux contributeurs. Les infos seront relayées sur cette page.